Berner Stieg 25
22145 Hamburg
040 / 609 441 41

Dzzi-Clinic

Le Centre Allemand d’implantologie dentaire
 

Derniere modofication:
02.08.2014

Les implants dentaires - qu’est ce donc exactement ?

Les implants dentaires sont des piliers insérés dans l’os de la mâchoire afin de maintenir des dents artificielles ou des prothèses dentaires.

A travers le monde, on compte quelques 80 fabricants, qui produisent en tout quasiment 2000 sortes d’implants différents. Ainsi, il n’existe pas d’implant « typique ». Dans les mains d’un implantologiste expérimenté, chaque implant conçu en laboratoire et testé cliniquement est utile – mais pas pour toutes les situations. C’est pourquoi il est indispensable que votre implantologiste ait l’expérience nécessaire pour décider de l’implant qui correspond le mieux à votre problème.

Les implants dentaires son généralement fait de titane pur. Le titane pur est neutre biologiquement, et ne provoque aucune allergie ou rejet dans le corps du patient. C ‘est pour cette raison qu’il est adapté pour adhérer à la mâchoire. Les implants en céramiques utilisés par le passé ont prouvé qu’ils étaient tout aussi adaptés pour l’adhésion à l’os, mais ils se sont avérés moins résistant à la pression de la mâchoire. Afin de maintenir l’adhésion, la surface de la dent implantée est préparée de manière spéciale, permettant une bonne attache et une croissance de l’os dessus. La partie de l’implant qui dépasse de l’os est alors lissée autant que possible, pour éviter l’adhésion de microbes ou la formation de moisissures.

Il existe deux types d’implants dentaires très courants :

Implants dentaires type vis cylindrique

Les implants dentaires cylindriques ressemblent beaucoup à une vis, aussi bien dans la forme que la fonction. Ils sont fixés dans l’os, et, lorsque les gencives ont cicatrisé, deviennent les racines des dents artificielles qu’on y attache. Ce type d’implant convient pour remplacer une seule dent dans un environnement ou il reste assez d’os. La forme de vis permet une stabilité de l’implant instantané, malgré les légères variations dans la taille des trous percés.

Implants dentaires type pont papillon

Comparés aux implants cylindriques, les ponts papillons ne sont pas très profonds, mais plutôt larges. L’implant est constitué d’une fine plaque – 1mm d’épaisseur - portant les piliers qui supporteront les futures dents. La plaque est perforée et les trous permettent la croissance ultérieure de l’os, permettant une meilleure stabilité de l’implant. Il est essentiel d’être précis dans le perçage de l’os et la pose pour ce type d’implant, et ne devrait être fait que par des professionnels avec assez d’expérience en chirurgie dentiste.

Les ponts papillons sont plus généralement utilisés pour porter plusieurs dents artificielles à la fois. Ils sont aussi utilisés dans les cas ou l’os de la mâchoire s’est fragilisé à un point ou il n’est plus assez profond pour supporter une vis cylindrique.


La décision du choix d’implant adapté à votre cas par votre dentiste est cruciale, il est aussi important qu’il puisse vous expliquer son choix. Dans tous les cas la décision doit être prise selon la quantité d’os disponible. L’implant doit impérativement satisfaire le patient, et non l’inverse. Malheureusement, beaucoup de dentistes qui pratiquent l’implantologie ne reçoivent pas la formation nécessaire et utilisent un seul type d’implant. Cela mène à des cas ou le dentiste, seulement formé à utiliser l’implant cylindrique, insère des implants cylindriques dans des mâchoires trop minces pour les supporter. Souvent, ils manquent de courage pour orienter les patients qu’ils ne peuvent pas traiter avec leur méthode vers une institution spécialisée. Les résultats de ces pratiques sont médiocre du point de vue médical et elle entravent les efforts des patients pour resoudre leurs problèmes d’implants dentaires.

Lire la suite : Implants dentaires – le traitement.